mercredi 30 octobre 2013

 MAUVAISE GESTION DES MAIRES FN OU ANCIENS FN? UNE FABLE UMPS ET DES MEDIAS AUX ORDRES

Grâce aux réseaux sociaux, aux sites et blogs, la chape de mensonges qui est mise sur nos têtes depuis près de 40 ans, les fausses vérités de la pensée unique que la presse aux ordres et les médias de l'audiovisuel instillent chaque jour à doses allopathiques ou homéopathiques ( ce qui est plus insidieux) peuvent être dénoncées.

Ainsi, aujourd'hui via un message Twitter de Gilbert Collard:


Histoire économique : Mairies FN, elles auraient mérité le triple A !

Reproduction, ci-après  de la page à laquelle le message de Gilbert Collard renvoie     ( article reproduit sur le blog de la liste Vauvert Bleu Marine). 

Précisons ici qu'il convient de  répéter souvent les  vérités, car les mensonges sont diffusés  en permanence par l'UMPS, et même dénoncés, ils restent souvent en tête selon le principe de la "primo information" et au regard du bombardement médiatique effectué par la pensée unique.

Jean-Claude Philipot
Directeur de campagne de la la liste Reims Bleu Marine conduite par Roger Paris.

______________________________

Histoire économique : Mairies FN, elles auraient mérité le triple A !



"L’OPINION MÉDIATIQUE est unanime : la gestion des mairies FN a été catastrophique, absolument ca-tas-tro-phi-que, vous dis-je. Le Front National lui-même ne cherche pas à démentir : pour certains de ses dirigeants parce que les maires des villes concernées ont été exclus du FN ; pour les autres parce que, de toute façon, on ne peut rien contre une opinion médiatique aussi fermement (même faussement) établie.

Il n’y a qu’un seul problème : cette opinion médiatique est complètement à l’opposé de la réalité. Tous les maires FN, ou ex-FN, ont rétabli la situation financière de leur ville. Ce n’est pas ici une question d’opinion, c’est une question de chiffres.

Pas une question d’opinion, une question de chiffres

Orange Mairie FN
Prenons la ville d’Orange, toujours dirigée par Jacques Bompard : quand ce militant national a pris la ville, la dette par habitant s’élevait à 1 462€ par habitant ; elle n’est plus que de 79€ par habitant en 2010 ; 20 fois plus faible qu’à Carpentras ou Cavaillon ; 40 fois plus faible qu’à Avignon. Et les taux des quatre taxes locales ont baissé. Et, pourtant, en 2010, les investissements à Orange restent élevés : 571€ par habitant, plus que dans les autres grandes communes du Vaucluse. Quant au taux de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères, c’est le plus bas du Vaucluse.
Catherine Mégret est devenue maire de Vitrolles en 1997. Elle a été réélue en 2001 (avant de perdre son mandat à la suite d’une annulation survenue dans une période particulièrement difficile pour sa formation de rattachement, le MNR). Mais, là encore, la comparaison des ratios financiers entre 1997 et 2001 montre l’ampleur du redressement financier accompli. L’endettement a baissé : passant de 811 millions de francs à 687 millions de francs. Et ce, alors même que la taxe d’habitation a diminué, que le prix de l’eau a baissé de 10% et celui de la taxe des ordures ménagères de 25%. Dans le même temps, la capacité d’équipement est remontée.
Une analyse comparable peut être faite sur Marignane dont Daniel Simonpieri fut le maire de 1995 à 2008.

Les campagnes de sidération et de désinformation

Il est d’ailleurs intéressant de rappeler les résultats d’un sondage, publié en 2001 et portant sur l’opinion des habitants de Marseille, Vitrolles et Marignane sur leur municipalité : sur les faits – qualité de la gestion, fiscalité, propreté, sécurité, Vitrolles et Marignane devançaient Marseille. En revanche Jean-Claude Gaudin jouissait de la meilleure image ! On mesure ici l’effet des campagnes de désinformation et de sidération des médias nationaux ainsi que de France 3 Provence et de La Provence.

À Toulon aussi il y a eu redressement financier selon la Cour des Comptes

Reste Toulon. C’est la ville la plus importante prise par le Front National en 1995. Une ville qui a cumulé les problèmes et les polémiques. Pourtant, là aussi, le bilan financier est positif. Il y a à l’appui de cette affirmation un rapport de la Chambre régionale des comptes portant sur la période 1995-2005. Certes, le rapport ne va pas sans formuler des critiques : certaines pratiques anciennes – des avantages sociaux remontant aux années cinquante, par exemple, ont perduré et l’absentéisme est resté à un niveau élevé. Mais l’encours de la dette par habitant a diminué, passant de 1 491€ à 1 382€ de 1997 à 2000. La capacité d’autofinancement disponible s’est aussi améliorée.
Cela n’a pas empêché les campagnes de diffamation de durer jusqu’en 2010. Ainsi, lorsqu’un litige opposant Jean-Marie Chevalier à son successeur, agissant au nom de la ville de Toulon, fut tranché par le Conseil d’État en faveur de l’ancien maire de Toulon, Le Point titra sur le thème « Toulon, la facture du FN s’alourdit encore ! » Alors que le Conseil d’État venait simplement de rappeler des règles de droit habituelles. Évidemment, tout cela laisse des traces dans les esprits. C’est le but d’ailleurs…

Un jugement plutôt positif des électeurs

Les électeurs locaux, eux, ont porté un jugement nuancé et souvent positif sur les mairies Front National. Notons d’abord qu’en dehors de Vitrolles, conquise à la majorité absolue en 1997, les mairies de Marignane, Toulon et Orange ne furent gagnées, en 1995, que dans le cadre d’élections triangulaires. Les vainqueurs ne commençant leur mandat qu’avec un potentiel de moins de 40% des suffrages. Pourtant, trois des quatre maires furent réélus en 2001. Et Jacques Bompard le fut à nouveau en 2008.

Après Orange, Bollène se redresse financièrement

Sa gestion d’Orange a d’ailleurs paru si convaincante que les électeurs de la commune voisine de Bollène ont porté à la tête de leur ville Marie-Claude Bompard, la femme de Jacques Bompard. A Bollène aussi, le redressement financier est en cours : ainsi la dette par habitant est passé de 1 646€ au 1er janvier 2008 à 1 143€ au 1er janvier 2012.
Ces résultats financiers sont d’autant plus remarquables que, durant les mêmes périodes, l’endettement de l’État et des collectivités territoriales a explosé. A contrario, on peut dire qu’avec une gestion comparable à celle des villes FN, la France aurait gardé le triple A et, surtout, ne serait pas plombée par l’endettement excessif qui est le sien.
Cette affirmation est bien sûr politiquement incorrecte. Mais elle repose sur des faits et des chiffres. Ce qui la rend peu susceptible d’intéresser les médias de l’oligarchie. Car, dans le monde médiatique, les faits comptent peu, les préjugés comptent davantage.
Par Jean-Yves Le Gallou, intellectuel français qui s’est intéressé aux questions identitaires. Il préside la Fondation Polémia (site).
[Cet article est extrait des Nouvelles de France n°6 d'avril 2012.]

mardi 29 octobre 2013

Demain, aux municipales 2014, la liste Reims Bleu Marine en tête, c'est possible. 
VOTER ROGER PARIS REIMS BLEU MARINE, C EST  VOTER UTILE, LE VRAI VOTE UTILE.

vendredi 25 octobre 2013



 Sur le site de l'Union

Un conducteur de bus gazé, trois contrôleurs menacés


Publié le
Par F.C.


À la suite des deux incidents de mardi, la police a renforcé la surveillance du réseau des bus et du tramway.


 ________________________________

 ALORS?

Quand la justice ne sanctionne plus les malfrats, quand ils sont relâchés dans la nature du fait même aujourd'hui de Sarkozy/ Dati ou demain, si elle passe, du projet de loi Taubira, on ne peut s'étonner de la multiplication des actes d'agression.

"L'homme est un loup pour l'homme"
a écrit Thomas Hobbes puis Karl  Marx. Quand le loup qui est en nous n'a plus à craindre de sanction, celui-ci se réveille.

Avec nous, avec le Rassemblement Bleu Marine et le Front National, l'Etat fera respecter les personnes et les biens et appliquant les sanctions nécessaires car dissuasives, pour la protection de la société et même de ceux qui auraient la tentation de laisser exprimer leurs penchants de malfrats (combien le deviennent au regard du laxisme ambiant!).

Jean-Claude Philipot
Directeur de campagne de la liste Reims Bleu Marine pour les municipales 2014


jeudi 24 octobre 2013

Dans un article vieux d'un an ( 23 octobre 2012)  mis en ligne sur le site  de l'Express, repris aujourd'hui par Reims Municipales 2014, on lisait  "Municipales à Reims: l'opposition, un front désuni"?...On devrait parler "d'opposition UMP et alliés centristes" désunie.

La liste Reims Bleu Marine est la seule vraie opposition; celle qui est la vraie alternative comme Marine Le Pen est la vraie alternative à la politique de François Hollande.

L'UMP a mené la  quasiment même politique en matière de dépenses publiques, d'immigration, de politique internationale, ou sociétale ( la diffusion de la théorie du gender a commencé sous Sarkozy). Les récentes déclarations de François Copé en matière d'acquisition de la nationalité sont d'un culot incroyable. Pour qui prend-t-il les Français? Il propose aujourd'hui de revenir sur l'acquisition par le droit du sol pour les enfants d'immigrés entrés irrégulièrement en France.Il propose de revoir la politique d'immigration en raison de la situation économique de la France. Mais pourquoi son parti n'a-t-il rien fait quand Sarkozy était Président de la République et qu'il avait la majorité à l'Assemblée Nationale et au Sénat?

Le Rassemblement Bleu Marine et le Front National sont la seule vraie opposition, celle qui peut gagner. C'est le seul vote utile.
Jean-Claude Philipot
Directeur de campagne de la liste Reims Bleu Marine

mardi 15 octobre 2013

L'Etat distribue des aides aux associations qui travaillent à la pensée unique et aux modifications sociétales profondes; annule des dettes de l'étranger, distribue des aides à des régimes aux mains de responsables qui s'enrichissent sur leur peuple; accueille tous les immigrants qui ont compris qu'une fois en France, on peut vivre et être soigné sans rien foutre ( et mieux que certains retraités). MAIS, il va maintenant faire des économies en versant moins de crédits aux collectivités locales:

Marylise Lebranchu, ministre de la réforme de l’Etat, de la décentralisation et de la fonction publique, Bernard Cazeneuve, ministre délégué chargé du budget et Anne-Marie Escoffier, ministre déléguée chargée de la décentralisation ont annoncé lors du Comité des finances locales (CFL) les principales mesures qui seront inscrites dans le projet de loi de finances pour 2014 concernant les collectivités territoriales.
Ces dispositions traduisent les engagements pris par le Gouvernement dans le cadre du Pacte de confiance et de responsabilité entre l’Etat et les collectivités territoriales, rendu public par le Premier ministre le 16 juillet dernier.
Les collectivités locales participeront ainsi à l’effort de redressement des comptes publics, à travers la réduction de la dotation globale de fonctionnement (DGF) pour un montant de 1,5 milliard d’euros. Le Gouvernement a repris à son compte la proposition du Comité des finances locales d’un partage de l’effort de réduction au prorata des recettes des différentes catégories de collectivités.
En parallèle, le Gouvernement propose plusieurs dispositifs pour résoudre de manière pérenne les problèmes financiers rencontrés par les collectivités.
Les départements bénéficieront ainsi d’une compensation péréquée, qui garantira à compter de 2014 le financement du RSA, de la PCH et de l’APA. L’Etat leur transférera à ce titre la totalité des frais de gestion de la taxe foncière sur les propriétés bâties, évaluée à environ 830 millions d’euros, et leur donnera une marge de manœuvre concernant le tarif des droits de mutation à titre onéreux. Ce projet de loi de finances tire ainsi pour la première fois les conséquences du constat dressé notamment par la Cour des comptes, d’une inadéquation entre les ressources et les responsabilités qui sont celles des départements en matière de politiques sociales dans un contexte de crise. Le projet de loi de finances pour 2014 prévoit également de renforcer l’autonomie fiscale des régions en remplaçant 900 millions d’euros de dotations budgétaires figées par des ressources fiscales dynamiques. Par ailleurs, il améliore le barème de la cotisation foncière des
entreprises (CFE) minimum, prend mieux en compte les territoires industriels dans la répartition de la cotisation sur la valeur ajoutée économique (CVAE) et renforce la péréquation pour plus de justice dans le système fiscal local. Enfin, il apporte une réponse efficace au problème des emprunts toxiques contractés
par les collectivités.
Source : Ministères de l'Économie et de la Réforme de l'État -26 septembre 2013"

Les collectivités locales vont donc être appelées à serrer la ceinture et vont recevoir moins de l'Etat, alors que les lois de décentralisation ont transféré bien des charges...On ne peut pas leur donner ce qu'on dépense pour mener la folle politique d'immigration.


Il est vrai qu'avec un déficit budgétaire de 80,8 milliards fin juillet, 
Il y a encore de la marge et des coupes possibles à venir...On le rapprochera d' une récente étude ayant évalué le coût annuel de l'immigration à 84 milliards (http://www.polemia.com/84-milliards-cout-budgetaire-de-limmigration-selon-le-rapport-posokhow/),

Mais il est vrai aussi qu'au regard de la gabegie locale, des folles dépenses des nouveaux grands féodaux, très friands de luxe ou de réalisations flattant leur ego, une petite diminution de DGF va les forcer à faire:
- soit  quelques réductions de dépenses...dans quelles limites ( contraintes des engagement financiers, de l'amortissement de la dette, etc...)?;
- soit  des augmentations d'impôts et taxes ( UMP et PS savent faire...).

Jean-Claude Philipot
Responsable du projet de la liste Reims Bleu Marine 

lundi 14 octobre 2013


Brignoles aujourd'hui, demain Reims : le vrai vote utile.

Cantonale de Brignoles: Victoire du FN avec 53,9% des voix face à l'UMP soutenue par le PS et ses alliés, éternel front de ceux qui en 40 ans ont mis la France dans l'état où elle est en menant quasiment la même politique.

Demain à Reims lors des élections municipales, une victoire est aussi possible. Il suffit que les citoyens qui partagent nos idées  croient tous  assez à la possibilité de notre victoire pour qu'ils votent pour nous dès le premier tour en dépassant la crainte de voir passer la gauche. Le vrai vote utile, c'est la liste Reims Bleu Marine que je conduis.

Roger Paris

dimanche 13 octobre 2013


FLASH :

Cantonale de Brignoles: Victoire du FN avec 53,9% des voix face à l'UMP soutenue par la gauche ( éternel front de ceux qui, en 40 ans, ont foutu la France dans l'état où elle est en menant quasiment la même politique ).

Demain à Reims, c'est aussi possible. Il suffit que les citoyens qui partagent nos idées  croient tous  assez à la victoire pour voter pour nous en dépassant la crainte de voir passer la gauche ( avec un faux "vote utile").

lundi 7 octobre 2013


BRIGNOLLES: Les Français se réveillent du profond sida mental dans lequel le PS et les barons de l'UMP les ont plongé pour faire triompher leur politique mondialiste.

DEMAIN C 'EST AUSSI POSSIBLE A REIMS LORS DES MUNICIPALES. IL SUFFIT DE VOTER DES LE PREMIER TOUR POUR LA LISTE REIMS BLEU MARINE

mardi 1 octobre 2013

Nous reprenons ici dans son intégralité l'article de Riposte laïque sur MMe Hazan mis en ligne le 30 septembre 2013.

Oui chers Rémois. La municipalité actuelle, ce n'est pas - a priori et sous réserve d'expertise comptable- une mauvaise gestion des finances publique au sens d'un accroissement de l'endettement, d'un budget ayant ruiné la ville ( mauvaise gestion technique). C'est une mauvaise gestion en matière de choix, d'opportunités.

Riposte laïque en cite ici un: une aide à l'islamisation de la ville accordée à des organismes plus que contestables...Mais lisez donc l'article ci-après et tout deviendra très clair.

Non chers Rémois, ce n'est pas avec l'UMP qu'il y aura un changement en la matière. Cf. l'étude de Joachim Vélocias, de l'observatoire de l'islamisation  "Ces maires qui courtisent l'islamisme", en vente notamment  chez Amazon et résumé sur son site.

UMP, centristes aux diverses obédiences, PS, Verts, ils ont tous pratiqué la même politique.

Le  vrai changement, la vraie rupture ne peut être apportée que par la liste Reims Bleu Marine soutenue par le Rassemblement Bleu Marine et le  Front National



" Lèche-babouches de la semaine : Adeline Hazan maire PS de Reims

Des voix pinailleuses s’élèvent : tes lèche-babouches sont tous des hommes, tu ne respectes pas les quotas! C’est discriminant et sexiste! Une fois de plus les femmes sont laissées dans l’ombre, etc, etc!

Vite, vite, par souci d’équité et pour répondre aux exigences de la parité élisons madame la maire de Reims. C’est qu’elle est bien méritante Adeline Hazan, fraîchement élue, toute dévouée, dès 2008, à satisfaire les revendications de l’AMCIR (Association de la Mosquée et du Centre Islamique de Reims) en contribuant à l’islamisation par la truelle et en permettant qu’une garantie d’emprunt soit accordée par la ville de Reims ( le Conseil Général de la Marne n’est évidemment pas en reste): 

L’édile, seule femme au milieu de tant de chaleur masculine, a dû apprécier le discours de cette inauguration daté du 13 ramadan 1429, discours mielleux à souhait et emprunt de tous les poncifs chers à la takkya musulmane et à la tolérance convenue de nos élus : laïcité positive, ouverture, richesse culturelle de l’islam, bref, un programme merveilleux pour un vivre-ensemble radieux :

http://www.grandemosqueedereims.fr/images/DSC_0518.jpg
Un beau projet de 3754 m2, sur un terrain de 4500 m2 cédé en 2003 par la ville, à 5 millions d’euros, avec un joli coup de pouce du Koweit de 3 millions, qui permettra aux fidèles de se retrouver à l’aise à plus de 2500, loin des humiliants lieux de culte indignes de leurs hautes préoccupations philosophiques :  
On ne doute pas que ces vertus « philosophiques »nourriront les jeunes cerveaux coranisés dans les espaces « culturels » prévus à cet effet, entre mètres linéaires de hadith, fatwas de « savants » barbus et salon de thé pour amadouer le mécréant.


 L’observatoire de l’islamisation nous rappelle que « L’Association de la Mosquée et du Centre Islamique de Reims (AMCIR), est membre de l’UOIF, fédération musulmane proche des Frères Musulmans qui s’est invitée dans la campagne présidentielle quand Nicolas Sarkozy a dû interdire de séjour six prédicateurs invités à son congrès en raison de leurs appels à tuer les Juifs, les apostats et les homosexuels, entre autres énormités. » : http://www.islamisation.fr/archive/2012/05/03/la-grande-mosquee-de-reims-uoif-est-financee-par-le-koweit.html#comments

Le site Islam mine l’Europe » nous informe sur les fâcheuses références et fréquentations des promoteurs de cette nouvelle « base islamique polyvalente » de Reims :http://islamineurope.unblog.fr/2013/01/26/des-predicateurs-islamistes-fondamentalistes-viendront-ils-endoctriner-les-jeunes-musulmans-dans-la-future-grande-mosquee-de-reims/

Adeline Hazan est conseillère auprès du Premier secrétaire en charge de la parité et secrétaire nationale aux droits des femmes et est en première ligne pour participer à la campagne mondiale contre les violences faites aux femmes en février 2013 :  http://www.parti-socialiste.fr/articles/le-ps-soutient-la-campagne-one-billion-rising-contre-les-violences-faites-aux-femmes

Bel effort qui ne mange pas de pain, Madame la Maire. Je ne doute pas que les femmes vivant sous la chape de plomb musulmane en terre d’islam et à Reims, que les jeunes filles qui doivent s’empaqueter aux pieds des HLM de votre ville, au risque de se faire traiter de putes, vous seront éternellement reconnaissantes d’un acte aussi militant. Cependant, comment parvenez-vous à concilier votre « engagement » pour le droit des femmes et la présence dans votre ville de gamines voilées de la tête aux pieds, condamnées à être décervelées dans la médersa de la future mosquée que vous avez appelée de vos voeux, de femmes-fantômes humiliées, frappées, inséminées comme champs de labour, soumises par l’idéologie des frères musulmans, victimes et reproductrices de l’obscurantisme et de la violence islamiques qui agrémentent le vivre-ensemble rémois et dont voici quelques exemples? :


Reims : Des tagueurs pro-Merah insultent la police : http://www.fdesouche.com/296305-reims-des-tagueurs-pro-merah-insultent-la-police

Abdelkader Mohammed à Reims : « …Si je veux, dans deux minutes, y a une émeute ! On est chez nous ici ! » : http://www.fdesouche.com/380959-abdelkader-mohammed-a-reims-si-je-veux-dans-deux-minutes-y-a-une-emeute-on-est-chez-nous-ici

Kader B. peut enfin être interpellé non sans appeler à la rébellion et en tentant de frapper les policiers : http://www.fdesouche.com/396642-caillassages-et-emeutes-a-repetition-a-reims-kader-b-reconnu-coupable

Ils sont soupçonnés d’avoir molesté un passager qui voulait manger un sandwich au jambon dans le tramway. Ils l’auraient frappé en invoquant un motif religieux : http://www.l-union-fait-la-force.info/modules/newar/viewtopic.php?topic_id=1885
Etc, etc…

Votre servilité clientéliste, Madame la Maire, (et oui 35000 adeptes d’Allah, ça peut faire une réserve de voix…) fait de vous une traîtresse à l’émancipation des femmes. Bien loin de lutter pour elles, vous les enchaînez au système fasciste le plus sordide que le monde porte aujourd’hui. Un jour les femmes libres vous demanderont des comptes.

Danielle Moulins

Quelques liens supplémentaires :
Pas moins de 10 mosquées et salles de prière à Reims: http://www.trouvetamosquee.fr/rechercher-une-mosquee/?h=Reims&search_mosque=Rechercher

Pas moins de 51 kebabs à Reims, bon appétit :  http://www.kebab-frites.com/kebab/reims-51_kebabs.html

Distributions de pâtisseries orientales, histoire de prendre les Rémois pour des c…:





 Mais soyez rassurés car le site multicolore de la Ville nous déclare que : « Reims Métropole a décidé d’allouer des moyens supplémentaires au Conseil Intercommunal de sécurité et de prévention de la délinquance pour conduire une stratégie territoriale de sécurité et de prévention de la délinquance plus ambitieuse. » :