lundi 23 décembre 2013


Voeux de Noël de Marine Le Pen





En cette période de fin d'année traditionnellement porteuse de messages de joie, d'espérance et d'amour, je souhaite à tous un 
joyeux Noël et une bonne année 2014.

Qu'en cette nouvelle année qui s'annonce que ce qui nous rassemble soit plus fort que ce qui nous divise,  et que chacun puisse travailler au bien commun en dépassant ses clivages idéologiques.

Roger Paris
Tête de liste Reims Bleu Marine aux élections municipales 2014



dimanche 15 décembre 2013

Rapport sur la "refondation" de  la politique d’intégration. Cet homme est dangereux...ILS sont dangereux, les François Hollande et les ministres PS et verts qui veulent finir de casser l’identité française.


Certains démentent? C’est pour mieux faire passer leur projet en introduisant de petites atténuations dans la mise en oeuvre. Ils lancent un "test" pour voir s'il n'y a pas trop de lever de boucliers dans la population...Ils lancent un test pour habituer l'opinion à dose homéopathique avec l'aide des médias de l'Etat et des médias privés aux mains de la gauche caviar et des financiers mondialistes.


Mais attention, un certain Chirac disait que l’Europe ne devait pas être un club chrétien; il parlait des racines arabes de la France.


PS DANGER, mais UMP guère mieux: la descente, la destruction en 4ième quand les autres la font en cinquième...


Alors aux prochaines élections, il faut retirer au PS les leviers de commande qu'il possède au niveau des communes, mais aussi de l'Europe, de l'Etat, des régions et des départements.


Electeurs UMP, vous avez été trahis , vous serez à nouveau trahis par ceux qui aujourd’hui, à la tête de votre parti, vous promettent de faire le contraire de ce qu’ils ont fait sous Chirac et Sarkozy.


A REIMS POUR LES MUNICIPALES VOUS VOTEREZ POUR LA LISTE REIMS BLEU MARINE CONDUITE PAR ROGER PARIS


LE VOTE UTILE, C'EST LE VOTE RBM dès le premier tour.


Jean-Claude Philipot

Directeur de campagne de la liste RBM
 
 

vendredi 13 décembre 2013


Démocratie tronquée à la française le 12 décembre 2013 à Reims.

Le plein exercice de la démocratie suppose que les citoyens puissent disposer d' assez d'informations sur les grands choix possibles dans la cité pour être en mesure de choisir réellement. Il suppose aussi que les médias ne fassent pas croire à l'opinion que pour changer de politique, il n'y a qu'un choix possible, même si celui-ci ne correspond pas exactement à ses aspirations (manipulation par le « vote utile »).
Hier, France Culture et France Bleu ne servaient pas la démocratie, mais ceux qui mènent en France depuis 40 ans la même politique, pour les uns (PS) en affichant clairement leur programme, pour les autres RPR puis UMP en se faisant élire sur un programme soit-disant différent de celui des socialistes pour  mettre en œuvre celui de la gauche une fois au pouvoir ( fiscalité, immigration, politique douanière, politique internationale, justice, politique sociétale, etc...).
Ainsi, le 12 décembre 2013, France Culture et France Bleu commençaient à Reims un tour de France sur la campagne pour les municipales qui avait pour point d'orgue une confrontation entre le maire sortant, Mme Adeline Hazan (PS) et Arnaud Robinet (UMP) présenté de facto comme l'alternative à la gestion socialiste. C'est là un déni de démocratie et une façon de manipuler une nouvelle fois les électeurs. Qui ne sait, en effet, que les idées du Front National sont bien plus partagées dans l'opinion que ne le montrent les résultats pourtant sans cesse en hausse du parti de Marine Le Pen ? C'est ce mécanisme du vote dit « utile » que les médias gouvernementaux ou contrôlés par quelques banques et quelques sociétés internationales , de très grosses fortunes françaises de gauche ou de la « droite » UMP, essaient de mettre en œuvre pour arrêter la vague montante qui se lève et poursuivre la politique mondialiste qui permet à la finance apatride de prospérer.
Rassurez-vous, les courants de libération ne peuvent être arrêtés. Ce n'est qu'une question de temps.
Hier soir nous étions dans la rue devant le café où notre tête de liste n'avait pas été invitée à intervenir pour distribuer le tract ci-après mis en ligne dans sa version en polychromie (le tract distribué était en noir sur fond bleu).

Jean-Claude Philipot
Directeur de campagne de la liste Reims Bleu Marine.

Nota bene : je souligne ici, s'agissant du document ci-joint et afin de tenir compte d'une remarque sur l'orthographe de la ville de Châlons-en-Champagne, j'attire l'attention sur le fait que la première moitiè du tract  ne fait que reproduire une partie du texte de l'annonce de l'émission sur le site France Bleu. celui-ci a été parfois écourté, mais simplement  repris in extenso par mécanisme de « copier-coller ».




mercredi 4 décembre 2013




L'union

"Overdose de supermarchés à Reims"


Publié le

Par Catherine Frey
"REIMS (51). À force de laisser s’installer de nouvelles grandes surfaces, les enseignes existantes subissent une baisse d’activité. Les patrons de magasins dénoncent une politique déraisonnable.



hyper





Trop, c’est trop. Les Rémois ne vont bientôt plus savoir où aller faire leurs courses tellement ils ont de grandes surfaces à disposition. Les supermarchés poussent comme les pissenlits au printemps. Une implantation d’Intermarché est annoncée près de la zone de Thillois, un hyper U est prévu à Croix-Blandin, le Carrefour Jacquart doit prendre du ventre en déménagement au Sernam… Comme les Rémois ne feront pas leurs courses deux fois, cette prolifération aura des conséquences sur les enseignes existantes. «On marche sur la tête», lâche Stéphane de Rango, patron de Cora Cormontreuil "(suite de l'article...) 



lundi 2 décembre 2013


Ils ne manquent pas de culot certains représentants de la gauche...

Dès qu'on critique les horreurs de "l'art " contemporain que l'Etat, notamment par le FRAC achète sur nos impôts et les bobos gauche caviar  sur leurs deniers pour faire «branchés» et plus intelligents que le peuple  ils assimilent, ils amalgament ces propos à un discours des années trente voire quarante tenus par le parti brun...







cf. la réaction de Mario Rossi, PRG, puis d'un autre tweeter (Patrick Fostier) et la réponse qui leur a été faite :
                         _____________________________________________________

Mario Rossi@MarioRossiReims 7 h
#Reims le #FN et l Art "degenere" du #FRAC. Prochaine etape: autodafe des oeuvres "judeomaconniques"? Juste repugnant @UnionArdennais
@MarioRossiReims @UnionArdennais C'est exactement le qualificatif utilisé par les Nazis pour purger les musées allemands. Hasard ?

@fostier_p @MarioRossiReims @UnionArdennais.Pas de leçon!:#Vichylagauche:Mitterrand,Tasca, Marion, Laval, Doriot Déat.http://www.youtube.com/watch?v=WGmW9UXLUlE#t=111 …
                       __________________________________________________________

On aurait donc l'obligation de regarder avec recueillement ou au moins sans rien dire l'urinoir de Deschamp, les baudruches représentées dans une exposition au Frac ou les troncs d'arbre noircis de Lapie mis en place par Adeline Hazan. C'est un véritable terrorisme intellectuel auquel se livre une gauche qui n'a plus rien à dire, qui a versé dans le  mondialisme affairiste, qui ne véhicule d'ailleurs même pas les idées sociales qui étaient celles des premiers socialistes de la troisième République, de ceux qui ont appuyé de leur vote les premières lois sociales proposées par les catholiques sociaux de l'époque ( vraiment pas à gauche d'ailleurs)

Alors, 

hors de question d'accepter ces allusions perfides d'un camp qui n'a plus rien à proposer que le mariage homo  ou la non exécution des peines de prison des malfrats lorsque celles-ci sont inférieures ou égales à 5 ans (projet Taubira);

pas de leçon à recevoir de ces partis dans lesquels on ne compte plus les mises en examens de députés ou de sénateurs pour  des opérations frauduleuses menées pour leur intérêt personnel;

pas de leçon à recevoir de ces partis de gauche, de ces mouvements soi-disant antiracistes quand on sait que la plupart des hauts dignitaires de Vichy militaient dans les rangs socialistes, communistes, pacifistes et "antiracistes" lorsque la guerre s'est déclenchée, et que dans le même temps la plupart des tout premiers résistants venaient de la droite nationale, et parfois d'une droite qui considérerait le FN d'aujourd'hui bien au centre...Et pas du PC"F" qui  a attendu  qu'Hitler ait cassé le pacte Berlin-Moscou le 22 juin 1941 et déclenché l'opération Barbarossa avec invasion de l'URSS pour entrer en résistance. Cf. la vidéode Zemour dont le lien figure ici et dans mon tweet de réponse. Cf aussi l'historien israélien Simon Epstein dans son ouvrage "leparadoxe français".

Jean-Claude Philipot
Directeur de campagne de la liste Reims Bleu Marine pour les municipales 2014

dimanche 1 décembre 2013

Journal " L'UNION"
Publié le 29/11/2013
Par Marie-Christine Lardenois

"REIMS (51). Des agences proposent aux entreprises rémoises le recrutement de travailleurs polonais ou roumains. Une solution légale pour embaucher en intérim, sans formalité, et à plus faible coût.
Vous recherchez souplesse, faibles coûts, qualité et légalité ? La solution pour vos recrutements : les travailleurs polonais et roumains en intérim. » Tel est le message reçu par fax la semaine dernière par des chefs d’entreprise rémois"(...)
                                             ______________________________________
Une situation que le Front national avait depuis longtemps dénoncée.

Une situation due à la suppression de nos frontières et à l'UE
Après la libre circulation des matières premières et des produits finis  à l'intérieur de l'Union européenne (UE), après la folle ouverture des  frontières mêmes de l'UE pour ces mêmes produits,  le libre transfert de salariés d'un pays à un autre sur des missions d'intérim dans des conditions  qui concurrencent injustement les salariés français. Une mise à plat de tout le dispositif est à réaliser.
-  permet à une entreprise étrangère détachant des salariés de ne dépenser que les  charges sociales pratiquées son  pays;
- favorise par ailleurs les pays n'ayant pas de salaire minimum , ou en ayant un  inférieur à celui pratiqué en France,  comme pays d'accueil de  salariés  venant de pays à la fois  à fort taux de chômage et au régime de protection sociale inexistant. C'est par exemple le cas de l'Allemagne pour ce qui concerne les abattoirs avec des salariés polonais et roumains .
 Voilà où nous mène l'UE à travers cette directive qui a  la prétention de protéger le salarié, mais, je le souligne ici,  prévoit à l'article 3 § 4  un régime dérogatoire aux conditions générales qu'elle édicte permettant une véritable exploitation  des salariés pour tout détachement inférieur ou égal à un mois.
Nous dénonçons ce système qui entretient une politique de bas salaires, y compris dans les pays d'où viennent ces  salariés intérimaires. Il y a d'autres moyens d'éviter les délocalisations (notamment par le rétablissement des frontières et des droits de douane avec une taxation particulière pour les marchandises venant de pays au niveau général de prix et de charges sociales très inférieurs à celui de la France).

Oui, l'homme est un loup pour l'homme. Un État indépendant,  ayant dès lors retrouvé ses compétences régaliennes, est nécessaire pour protéger le citoyen et la France.

Jean-Claude Philipot
Directeur de campagne de la liste Reims Bleu Marine pour les municipales menée par Roger Paris