jeudi 19 juin 2014

Journal l'Union

Un meurtrier s’évade à l’occasion d’une permission de sortie

Publié le - Mis à jour le 18/06/2014 à 09:53
Par Fabrice Curlier
"REIMS (51). Condamné à 20 ans de réclusion pour assassinat, un Rémois a profité d’une permission de sortie pour s’évader. Il a été retrouvé en un temps record".

Informée dimanche soir de l’évasion, la police a retrouvé le détenu dès lundi matin.
(...)
"Médéric Ménil a 36 ans. Il est originaire de Reims, lieu de son crime commis en juillet 1998. Après avoir dépensé 6 000 francs avec une carte bancaire volée à un quinquagénaire de ses connaissances, il était retourné chez lui, rue Roger-Salengro, pour le tuer de deux coups de couteau dans le dos afin de l’empêcher de porter plainte.
Condamné à trente ans de réclusion criminelle par les assises de la Marne, Médéric Ménil avait vu sa peine réduite à 20 ans par la cour d’assises d’appel des Ardennes. Normalement, avec les remises de peine, la sienne aurait pu déjà être purgée en 2014, mais un incident a fait sauter toutes les réductions auxquelles il aurait pu avoir droit" (...). Tout l'article: http://www.lunion.presse.fr/region/un-meurtrier-s-evade-a-l-occasion-d-une-permission-ia18b0n364594?xtor=EPR-5&utm_source=mailing&utm_medium=email&utm_content=article-1&utm_campaign=newsletter-vdn

 On est vraiment dans un pays gouverné par des fous, des irresponsables et par des idéologues tordus qui plaignent plus le truand que la victime.

Un lâche assassin de ce genre n'aurait JAMAIS dû bénéficier de permission pour voir quelqu'un de sa famille à l'hôpital. Pourquoi pas pour assister à la première communion d'un neveu?

 Soyons sérieux et mettons hors d'état de nuire de tels individus.

 Ils ont supprimé la peine de mort qui faisait peur aux truands et maintenaient leurs actions dans certaines limites. On condamne un salopard de ce type à seulement 20 ans. 
Ils ont établi la perpétuité qui n'en est pas puisqu'il ne s'agit pas d'une prison à vie.

 Ils mettent  maintenant en permission les pires crapules. 

Ils suppriment maintenant les peines planchers. Certes les juges ont une part de responsabilité, mais ils ne font qu'appliquer les textes votés par les uns et que les autres, véritables jumeaux n'osent pas remettre en cause.

L'Etat est responsable. Le personnel UMPS en place depuis 40 ans est responsable. Demain, je vote Front National pour la priorité aux victimes, pour une politique qui permettra de réduire la délinquance, pour changer ces lois qui ne sont faites que protéger le délinquant.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire